Comprendre le marché de la bourse en Belgique

En guise de définition : le marché de la bourse est l’espace où s’effectuent les transactions portant sur divers produits financiers, à savoir : les titres immobiliers, les stocks, les créances, les actions et les capitaux. Pour les entreprises qui souhaitent vendre ou acheter des actions, les négociations et toutes autres opérations s’effectueront au niveau de ce marché boursier. En effet, c’est à partir de ce dernier que les investisseurs ont la possibilité d’acquérir des capitaux supplémentaires de manière à pouvoir démarrer leur projet et de le financer. Voici un aperçu du fonctionnement du marché de la bourse en Belgique.

Actualités sur le marché boursier en Belgique

Le marché de la bourse est avant tout le secteur le plus rentable pour faire grimper l’Économie du pays. En 2018, la réputation du marché financier en Belgique a connu une régression en raison de la hausse des frais douaniers. Ceci a ainsi conduit à un ralentissement de l’évolution économique de la région et a apporté des résultats négatifs durant l’établissement du bilan annuel. Or, depuis le début de cette année 2019, les choses se sont positivées pour les Belges. L’indice Bel20 a su compenser les problèmes liés à ce sujet et a pu démontrer un pourcentage de 7,70 %. Nous pouvons dire que c’est un départ plus ou moins satisfaisant même si c’est loin d’être compétitif en comparaison aux autres pays européens.

Fonctionnement de la bourse

Contrairement au marché de gré que nous connaissons tous à travers la méthode de négociation directe entre vendeur et acheteur, la bourse fonctionne différemment. Dans ce domaine, toutes les offres et les demandes sont rassemblées dans un ensemble par l’intermédiaire d’une institution particulière. Reliée à la banque, cette institution peut être un organisme de placement collectif ou de fonds communs qui a la capacité de regrouper l’épargne du grand public. Par ailleurs, cette dernière va coordonner le déroulement des ventes et des achats en établissant des règles bien définies et en veillant à ce que les participants soient largement compétents pour pouvoir effectuer les opérations. Dans ce type de marché, les offres et les demandes sont placées en ordre afin de pouvoir faciliter la confrontation entre les financeurs et de déterminer le prix des biens.

Investir dans la bourse : rentable ou non ?

Investir dans la bourse offre une multitude d’avantages considérables, surtout pour les chefs d’entreprise. Cela permet avant tout un accroissement rapide de la trésorerie, mais c’est également un moyen efficace de rechercher un financement pour leur société. Sur ce point, vous pouvez trouver facilement des actionnaires et optimiser votre capital, mais aussi, vous arriverez à dénicher des clients potentiels avec des titres de qualité. En outre, il y a également les différents avantages fiscaux, les impôts et le taux d’intérêt sont plus faibles. Ensuite, avec la flexibilité, cela vous donne la faculté de reprendre rapidement vos fonds. Pour finir, l’investissement en bourse est fortement rentable et ceci est constatable sur une période à long terme, affichant un bénéfice et non un déficit. Néanmoins, comme avec toute autre source de financement, il faut toujours être prudent dans les démarches et surtout, il est important de savoir négocier.

Pour obtenir plus de conseils en matière d’investissement en bourse ou d’autres placements financiers, allez sur le site capitol-invest.be.

L’avocat fiscaliste : l’allié idéal pour résoudre les problèmes fiscaux

avocat fiscalisté

Le niveau d’expertise d’une administration fiscale et d’un particulier est totalement différent. Effectivement, le premier détient un maximum de connaissances autour de la fiscalité. Ainsi, pour défendre le droit des contribuables et se protéger contre les risques fiscaux, il est toujours préférable de solliciter un avocat fiscaliste.

Quelles sont les missions de l’avocat fiscaliste ?

Un avocat fiscaliste est un professionnel spécialisé dans le droit fiscaliste. Il entre en jeu afin de mieux orienter les entreprises et les particuliers. Cet expert intervient pour éviter la fuite brutale de trésorerie et sécuriser la finance de la firme. Effectivement, ce problème est très fréquent dans de nombreuses sociétés. Il est souvent dû à la mauvaise gestion des capitaux et à l’accroissement des dépenses. Il se détecte surtout par une augmentation des produits stockés et du besoin de financement.

 

L’avocat fiscaliste se charge également d’effectuer un audit fiscal dans le but de réduire les risques fiscaux. Tel est l’exemple d’un avocat fiscaliste cannes. Ce professionnel analyse le mode de gestion de la société et ses déclarations comptables. Cette étape consiste à collecter des données et réaliser des analyses pour vérifier si l’entreprise est bien dans les limites de la loi. Cette analyse permet d’évaluer les risques menaçants et de trouver une solution pour éradiquer le problème. En clair, elle offre l’opportunité à la société de pouvoir maîtriser et réduire les charges fiscales. Elle est également nécessaire dans le cadre d’une levée de fonds ou bien d’un projet de revente de l’entreprise.

Pourquoi faire appel à ses services ?

L’avocat fiscaliste est amené à aider de nombreuses personnes au quotidien. Il peut être un meilleur allié pour venir à bout des problèmes liés à la fiscalité. En effet, il est très attentif et a un bon relationnel pour tendre la main à ses clients. Il a un esprit de synthèse et d’analyse pour faire au mieux son travail. Par ailleurs, l’avocat fiscaliste connaît toutes les règles et les lois auxquelles les contribuables doivent à tout prix se conformer. Étant donné qu’il est expert dans le domaine, il peut donner des conseils légaux à son interlocuteur. Ce dernier peut confier la tâche à un avocat fiscaliste s’il a des soucis par rapport à un audit fiscal effectué antérieurement. Il saura ainsi prendre la meilleure décision pour mieux avancer.

Il faut savoir également que cet expert réalise le contrôle fiscal au sein d’une société ou auprès des particuliers. Aussi, il intervient pour tous les types d’impôt et à tous les stades de la procédure afin de répondre aux besoins de son client. En outre, il joue un rôle important dans l’optimisation fiscale que ce soit pour les SARL, les EURL, les SAS, les HOLDINGS ou les particuliers. Certains professionnels proposent leurs services sur leur site. L’interlocuteur peut s’y inscrire pour prendre rendez-vous dans les plus brefs délais.

Le métier d’un fiscaliste : missions attribuées, compétences, qualités, profil, salaire

Fiscaliste

Le métier d’un juriste fiscaliste attire l’attention de bon nombre d’étudiants. De plus, c’est un métier en plein essor dans certaines villes de la Belgique. Pour vous aider à mieux connaitre dans le domaine de la fiscalité, le présent article vous donnera plus de détails sur cette carrière.

Missions et attributions d’un fiscaliste

D’une manière générale, un fiscaliste à Ixelles et à Saint-Gilles se charge de la mise en relation avec l’administration fiscale. Son intervention se présente lors des contrôles fiscaux et en cas de contentieux, il doit trouver des arguments de poids. Le juriste fiscaliste joue également le rôle d’un conseiller en vue d’aider la société sur des dossiers spéciaux tels que les opérations de restructuration ou de fusion.

D’ailleurs, ce spécialiste doit s’assurer en permanence de l’état de l’environnement juridique. Pour cela, il a le pouvoir d’expliquer et de modifier si nécessaire les textes juridiques de ses collaborateurs de sa clientèle. Il doit constamment veiller afin d’éviter toutes sortes de manquements aux règles et informent en effet la nouvelle législation s’appliquant à la fiscalité aux différents services d’une entreprise (direction des ressources humaines, direction commerciale, direction financière, etc).

Il existe d’autres tâches qu’un fiscaliste professionnel devrait s’assurer. Il s’agit notamment

  • De la gestion de tous les litiges fiscaux et/ou bancaires
  • De la prise en charge des dossiers
  • Du contrôle des déclarations fiscales de ses clients
  • De la représentation de l’entreprise et la défense de ses intérêts près des tribunaux ou de l’administration fiscale
  • De l’animation des formations portant sur le thème fiscal et juridique
  • Du conseil et de l’accompagnement des dirigeants de la société selon leur projet toujours dans le cadre de la fiscalité

Compétences et qualités essentielles du juriste fiscaliste

Un fiscaliste à Ixelles doit être une personne compétente pour pouvoir exercer son métier. En effet, un fiscaliste spécialisé doit maîtriser toutes les démarches relatives au contrôle, au suivi fiscal et au recouvrement des créances. Aussi, il se trouve en mesure de connaitre le code des impôts et les lois de finance.

Au-delà de ces règles de base de la profession du juriste fiscaliste, celui-ci est obligé d’avoir des connaissances associées le droit des sociétés, le droit patrimonial, les régimes fiscaux et bien évidemment le droit international. En outre, ce métier demande une forte connaissance des bases de données juridiques d’où la maitrise de la nouvelle technologie et les outils informatiques.

Enfin pour être en mesure d’avoir plus de compétences, un fiscaliste doit avoir des notions d’anglais juridique afin de pouvoir mettre à jour son savoir concernant les normes internationales. Ce dernier point lui permet de devenir capable de comparer toutes les politiques fiscales des sociétés étrangères.

Le métier du juriste fiscaliste nécessite la possession d’un certain nombre de qualifications personnelles. Pour devenir un bon fiscaliste, il faut avoir un sens très large de contact et de l’écoute. Il se trouve également à l’aise avec les chiffres et objectif dans l’analyse, synthèse et l’interprétation de la législation.

Comment fonctionne la fiscalité de l’assurance décès ?

Quand une personne décide de souscrire un contrat d’assurance décès, c’est parce qu’elle dispose d’un patrimoine trop faible à transmettre. Ainsi, le versement annuel de primes d’assurance lui permet d’offrir aux bénéficiaires un capital décès qu’ils n’auraient jamais pu recevoir par ailleurs sans contrat d’assurance Lire la suite de « Comment fonctionne la fiscalité de l’assurance décès ? »